LA MÉTHODE WIM HOF : retrouver l’ÉNERGIE et éliminer le stress

LA MÉTHODE WIM HOF : retrouver l’ÉNERGIE et éliminer le stress

[Intro] Est-ce que vous aimeriez avoir plus d’énergie, C’est la promesse de la méthode que Wim Hof a mis au point, et qui se base sur trois piliers très simples, et tout à fait naturels : l’exposition au froid, la respiration consciente, et la force de l’esprit. Vous pouvez pratiquer cette méthode chez vous, gratuitement, sans besoin d’aucun autre outil de ce que vous avez déjà. Envie de la tester ?

à chaque idée des nouveaux horizons [Livre] La méthode WIM HOF [Auteur] de WIM HOF Plus connu par son surnom de Iceman, l’homme de glace, WIM HOF détient plusieurs records du monde en se soumettant à des exploits physiques dans des milieux très extrêmes. Il a couru un marathon à -30° habillé juste avec un short, a nagé des centaines de mètres en apnée sous la glace sans jamais être à risque d’hypothermie. La médecine étudie certaines de ses expériences qui étaient considérées impossibles par les connaissances sur la physiologie humaine. Pourtant, selon WIM HOF, ses exploits exceptionnels ne sont pas dus à une génétique hors du commun. Son propre état physique n’a rien de spécial.

Ce qui permet à son corps et son esprit de réussir des défis extrêmes sont le résultat d’une routine quotidienne basée sur 3 principes très simples : l’exposition au froid, la pratique consciente de la respiration, et l’entraînement de l’esprit. Vous n’avez pas besoin de viser des expériences extrêmes comme celles auxquelles WIM HOF s’est exposé pour tirer des bénéfices significatifs de la pratique de sa méthode. En effet, il vous suffit d’une vingtaine de minutes par jour pour réduire considérablement votre niveau de stress, pour améliorer votre humeur et vos capacités sportives et cognitives, et pour renforcer votre système immunitaire. Dans cette vidéo vous allez découvrir les 3 piliers de la méthode que WIM HOF présente dans son livre « The Iceman, suivez le guide ». Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette méthode, visitez le site internet de l’auteur, ou téléchargez son application pour smartphone.

Le premier pilier de la méthode WIM HOF est l’exposition au froid. Pour sa survie, le corps humain a besoin de rester à une température corporelle constante, entre 36 et 37° Celsius. Le corps humain est conçu pour pouvoir s’adapter à des conditions de température très différentes : des millions de petits muscles enveloppent les vaisseaux sanguins, et se contractent ou se dilatent selon les conditions de température externe afin de bien réguler la dispersion de chaleur et d’assurer une température constante à nos organes vitaux. Mais à cause du fait que nous régulons désormais la température à laquelle nous nous exposons par nos vêtements et par le chauffage de nos habitations, nous finissons par de-stimuler le système vasculaire, par ne plus exercer les petits muscles qui enveloppent les vaisseaux sanguins. Afin de compenser un système vasculaire moins efficace, nous finissons par soumettre notre cœur à des efforts supplémentaires.

Mais que pouvons-nous faire pour stimuler et réveiller naturellement notre système vasculaire ? La solution est très simple : une douche froide ! Prenez votre douche quotidienne comme vous avez l’habitude de faire, et terminez-là en vous immergeant sous de l’eau froide. Allez-y par étape : 15 secondes la première semaine, puis 30 secondes la semaine suivante, une minute la troisième semaine et pour finir 2 minutes à partir de la quatrième semaine. La sensation peut être assez désagréable, surtout pendant les premières secondes.

Utilisez votre respiration pour maîtriser la sensation de froid : concentrez-vous sur votre respiration, essayez d’inspirer et d’expirer de manière lente, contrôlée. Habituez le corps au froid en exposant d’abord les bras et les jambes. Ne vous forcez jamais, et restez toujours à l’écoute de votre corps. Respectez toujours ce que votre corps vous demande : commencez par juste 15 secondes, et atteignez les 2 minutes à un rythme aussi lent que nécessaire, sans forcer. Les bienfaits de cette habitude sont nombreux, et vont apparaître au bout d’une dizaine de jours.

Tout d’abord vous vous sentirez plus vifs, mieux reposés, avec plus d’énergie. Ensuite, vous permettez à votre cœur de ralentir ses battements, pendant que vous êtes sous l’eau froide mais aussi pendant le reste de la journée. Un battement de cœur plus lent va automatiquement réduire votre niveau de stress, et votre cerveau sera beaucoup moins en surchauffe, grâce à une meilleure circulation du sang. Et grâce à cette exercice, vous entraînez également votre force de volonté : tourner consciemment le robinet vers l’eau froide, et vous exposer à de l’inconfort pendant quelques secondes, vous permet de bâtir une plus grande force intérieure. Il y a un autre qualité de l’exposition au froid que l’auteur apprécie particulièrement : le fait de se retrouver instantanément dans l’instant présent.

La pratique du yoga et de la méditation visent entre autres à calmer notre esprit, à faire taire le bavardage mental, et à nous reconnecter à notre corps, à l’ici et maintenant. Si cette capacité à rester connecté à l’instant présent, à prendre de la distance avec ses pensées demande des années de pratique de yoga ou de méditation, cela est tout à fait instantané sous un jet d’eau froide. Notre corps rentre en mode survie, et notre esprit se reconnecte de suite aux sensations du corps et à la respiration. Il n’y a la place pour rien d’autre. Si vous arrivez à tenir les premiers jours ou la sensation d’une douche froide peut être très inconfortable, votre corps va finir par apprécier ces moments vivifiants.

Le deuxième pilier de la méthode WIM HOF est la respiration. Même sur cette partie, il n’y a rien de révolutionnaire : la pratique d’une respiration consciente, l’étude de l’effet de la respiration sur notre corps intéressent l’être humain depuis de millénaires. Les moines tibétains par exemple basent une grande partie de leur pratique spirituelle sur l’expérience de la respiration. Les principes à la base de ces exercices de respirations sont d’augmenter le niveau d’oxygène dans notre sang, et par ce biais améliorer le fonctionnement de nos cellules, et réduire les inflammations. Même si les exercices proposés ne comportent pas des risques particuliers pour la santé, l’auteur fait des recommandations bien précises : * Si vous avez une pathologie chronique, consultez votre médecin avant de réaliser ces exercices * Si vous êtes une femme enceinte, évitez de réaliser les exercices pendant votre grossesse * Réalisez toujours ces exercices dans un milieu sûr ; évitez de le faire dans l’eau, sous la douche ou pendant que vous conduisez.

Commencez en vous mettant dans une position confortable, dans laquelle vous pouvez relâcher votre corps. Vous pouvez le faire assis, sur une chaise ou en posture de méditation, ou allongés, sur le sol ou même dans votre lit. Pendant 30 à 40 cycles respiratoires, inspirez de manière très profonde, jusqu’à remplir complètement vos poumons et votre abdomen. Et pour l’expiration, juste relâchez. Ne forcez pas l’air à sortir, ne faites pas d’ efforts pour vider complètement vos poumons.

Juste, laissez l’air sortir naturellement. Ne faites pas de pause entre l’inspiration et l’expiration, ou entre l’expiration et l’inspiration. Donnez toute votre attention à ce qui se passe dans votre corps lors de cette respiration profonde. Puisque vous êtes en train de beaucoup oxygéner votre sang, des sensations typiques que vous pouvez ressentir sont d’avoir la tête légère, qui tourne un peu, ou du fourmillement dans vos doigts ou vos orteils. Une fois que vous avez complété 30 à 40 cycles de cette manière, prenez une dernière inspiration profonde, expirez en laissant l’air sortir sans forcer, et gardez votre souffle aussi longtemps que vous pouvez.

Pendant que vous êtes en apnée, portez toute votre attention à ce qui se passe à l’intérieur de votre corps : faite attention au battement de votre cœur, et notez comment il ralentit pendant que vous gardez votre souffle. Faites attention aux sensations dans vos mains et vos pieds, à votre température interne. Une fois que vous sentez que vous avez besoin de respirer, prenez une grande inspiration, et gardez à nouveau votre souffle pendant 10 à 15 secondes. Ensuite, expirez sans forcer, et reprenez à respirer naturellement. Ici aussi, donnez toute l’attention à votre corps : gardez votre souffle mais sans trop vous forcer.

Ce n’est pas une compétition d’apnée, reprenez à respirer dès que vous en ressentez le besoin. La première semaine ou vous expérimentez cet exercice, commencez avec juste un cycle de 30-40 respirations, en gardant votre souffle après la dernière expiration aussi longtemps que vous pouvez, et puis une dernière fois pendant 10 à 15 secondes après une inspiration profonde. La deuxième semaine, vous pouvez réaliser un deuxième cycle correspondant au premier. Et vous pouvez ainsi ajouter des nouveaux cycles les semaines suivantes jusqu’à arriver à 3-4 cycles complets lors d’une séance. Bien que vous puissiez réaliser ces exercices à n’importe quel moment de la journée, WIM HOF conseille de le faire le matin, au réveil, avant de prendre le petit déjeuner.

Puisque la digestion concentre pas mal de sang dans notre estomac, faire ces exercices à ventre plein réduit la capacité de bien oxygéner notre sang. Une fois que vous serez à régime, à 3-4 cycles de respiration, vous aurez besoin d’environ 20-25 minutes pour terminer cette routine. L’auteur conseille aussi de prendre sa douche froide juste après ces exercices de respirations. Les bienfaits de respirer profondément, pendant 20 minutes chaque jour, sont nombreux. Tout d’abord, vous augmentez la concentration d’oxygène dans votre sang, ce qui permet d’améliorer votre métabolisme cellulaire.

C’est ce qui se passe quand on réalise de l’exercice physique aérobique. Ensuite cela permet de réduire la concentration d’acidité dans le sang, ce qui permet de réduire les inflammations. Puis ces exercices permettent d’améliorer vos capacités athlétiques et cognitives. Plus d’oxygène dans les muscles permet de récupérer plus rapidement des efforts réalisés, et éviter les courbatures. Plus d’oxygène dans le cerveau permet d’améliorer les capacités de concentration et de rétention de l’information.

Et comme dans le cas de la douche froide, ces exercices vous obligent à prêter attention à ce qui se passe dans votre corps, ils vous invitent à faire attention aux sensations internes que nous ignorons pratiquement toujours dans notre vie quotidienne. C’est une manière très efficace de renforcer le lien entre corps et esprit, et de rester connecté à l’instant présent. L’esprit en ressort plus calme, posé, concentré. C’est justement le renforcement de ce lien entre corps et esprit qui a permis à WIM HOF de réaliser des exploits d’exposition au froid jugés impossibles par la science. Grâce à cette pratique sur plusieurs décennies il a appris à contrôler de manière consciente les mécanismes utilisés par notre corps pour réguler notre température interne, ce que la médecine considérait qui jusque là des mécanismes complètement automatique, impossibles à influencer de manière volontaire Je vous invite à expérimenter ces exercices de respiration pendant une dizaine de jours : faites attention à comment vous vous sentez ensuite, et décidez de vous-même si vous souhaitez garder ces exercices dans votre routine matinale.

Le troisième pilier de la méthode est la maîtrise de son esprit, ce que l’auteur appelle l’engagement. Cela consiste à prendre l’engagement de réaliser les exercices de respiration et la douche froide chaque jour. D’apprendre à prêter attention aux sensations et aux processus corporels, plus qu’au tourbillon d’idées qui agitent constamment notre cerveau. Cette routine permet de synchroniser notre attention, notre conscience, avec notre corps, de manière instantanée. Observer les effets de la pratique dans le temps permet également de développer de la confiance et de la conviction dans ce que vous faites.

Restez curieux et ouverts à cette expérience, et en même temps montrez-vous engagés et déterminés. Lors de la présentation de sa méthode, Wim Hof insiste beaucoup sur les bienfaits médicaux de la respiration, de l’exposition au froid et de la maîtrise de l’esprit même pour combattre des maladies physiologiques ou psychologiques. Plusieurs études scientifiques sont en cours pour vérifier si cela est le cas. Personnellement, je trouve que la méthode est intéressante à expérimenter indépendamment du fait d’avoir aussi des propriétés de ce type. Avoir plus d’énergie, moins de stress, et une meilleure humeur sont pour moi des avantages suffisants pour leur dédier une vingtaine de minutes chaque jour.

Voilà vous connaissez désormais les 3 piliers à la base de la méthode WIM HOF : l’exposition au froid, la respiration consciente, et la maîtrise de l’esprit. Si vous souhaitez les expérimenter, je vous recommande de le faire toujours en écoutant votre corps, sans rien forcer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6120 to the field below:

css.php